Vous êtes ici : AccueilL’Institut national de formation aux droits de l’Homme change de nom : Ouvert à des horizons plus vastes, l’INFDH est baptisé « Institut de Rabat-Driss Benzekri pour les droits de l’Homme »

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

14-07-2019

Les formes d’expression publique et le modèle de développement, par Mohamed (...)

Lire la suite

28-06-2019

La présidente du CNDH reçoit la Directrice exécutive de la Direction exécutive (...)

Lire la suite

20-06-2019

Amina Bouayach participe à un débat sur la parité lors de la 5ème édition du (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

L’Institut national de formation aux droits de l’Homme change de nom : Ouvert à des horizons plus vastes, l’INFDH est baptisé « Institut de Rabat-Driss Benzekri pour les droits de l’Homme »

L’institut national de formation aux droits de l’Homme-Driss Benzekri change de nom. Il s’appelle désormais l’Institut de Rabat-Driss Benzekri pour les droits de l’Homme. L’annonce officielle de ce changement d’appellation a été faite dans le cadre de la  cérémonie d’annonce du comité scientifique de l’Institut organisée le mercredi 15 mai 2019 à Rabat

L’objectif de la réorganisation de l’INFDH, marquée aussi par la désignation de son comité scientifique, est de faire de cet institut un centre de référence en matière des droits de l’Homme, de renforcement des capacités, mais aussi un espace de débat autour des problématiques des droits de l’Homme, ainsi qu’un centre de recherche, de publication et de diffusion.
Comme l’a souligné Amina Bouayach lors de cette cérémonie « quatre ans après la création de l’Institut, et afin de renforcer son action, nous considérons qu’il est nécessaire de doter l’Institut d’une nouvelle approche lui permettant de s’ouvrir à des horizons plus vastes, et ce dans le but de mieux répondre, et à tout niveau, aux besoins impératifs et nécessaires de l’ensemble des acteurs des droits de l’Homme ».

Ainsi, il s’avère que « l’un des moyens d'y parvenir est de réorganiser l'Institut de manière à ce qu’il puisse répondre aux nouveaux défis, en commençant par la mise en place d'un comité scientifique, dont nous sommes heureux d'annoncer la formation aujourd'hui à l'opinion publique nationale et internationale » a-t-elle souligné.

L’ambition du CNDH est d’ériger l’Institut, non seulement en centre de formation aux droits de l’Homme, mais d’en faire une référence dans le renforcement des capacités et un espace de réflexion et de recherche, en partenariat avec des établissements universitaires, ainsi qu’une  plateforme intellectuelle, scientifique et de partage de connaissances avec un rayonnement au niveau national, régional et international.