Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésCommuniqué de presse

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-12-2019

Appel à candidature interne

Lire la suite

27-11-2019

Arménie : Le CNDH participe à la commémoration du quinzième anniversaire de l (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Communiqué de presse

Après avoir pris connaissance des informations rapportées par certains médias concernant l'état de santé de M. Nasser Zefzafi, détenu à la prison locale de Aïn Sebaâ 1 à Casablanca, et suite à une décision de la Présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), une délégation composée de trois personnes, dont un médecin légiste, a été mandatée par le Conseil pour s'enquérir de son état de santé et examiner son dossier médical.

La délégation du CNDH s’est rendue à la prison locale de Aïn Sebaâ 1 où elle a eu des entretiens avec l’administration de l’établissement pénitentiaire et avec M. Nasser Zefzafi qui a été ausculté à cette occasion. L’équipe du Conseil s’est entretenue aussi avec deux médecins de la prison locale, examiné le dossier médical du concerné et consulté les enregistrements de ce qui s’est passé le samedi 26 janvier 2019.

La délégation du CNDH a élaboré un rapport général sur cette visite, dont une annexe détaillée sur l’état de santé de M. Nasser Zefzafi. Sur ce, le CNDH précise que M. Nasser Zefzafi a subi le 26 janvier 2019 sept examens médicaux dans différentes spécialités, réalisés par des médecins spécialistes du Centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca. De même qu’il a passé trois examens radiologiques. Le rapport du médecin légiste, mandaté par le CNDH, a révélé que l’état de santé de M. Nasser Zefzafi ne suscite aucune inquiétude et recommande à l’administration pénitentiaire de procéder à des examens complémentaires.

Il convient de souligner que le CNDH, qui suit les différentes phases du procès, publiera son rapport avec ses observations après le prononcé du verdict par la Cour d’appel de Casablanca.

Haut de page