Vous êtes ici : AccueilActualitésLe CNDH participe à Doha au 3ème dialogue arabo-ibéro-américain des INDH sur la ‘lutte contre le discours de haine et d’extrémisme’

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

20-06-2019

Amina Bouayach participe à un débat sur la parité lors de la 5ème édition du (...)

Lire la suite

20-06-2019

LA TOLERANCE : NOUS Y GAGNERIONS DE L’HUMANITÉ

Lire la suite

12-06-2019

Election de Mohamed Charef en tant que membre du Comité des travailleurs (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Le CNDH participe à Doha au 3ème dialogue arabo-ibéro-américain des INDH sur la ‘lutte contre le discours de haine et d’extrémisme’

Le Secrétaire général du Conseil, M. Mohamed Essabbar participe au dialogue arabo-ibéro-américain des INDH sur  ‘la lutte contre le discours de haine et d’extrémisme’ qui se déroule les 15 et 16 septembre à Doha au Qatar.

Organisé par la Commission nationale qatarie des droits de l'Homme en coopération avec le Réseau arabe des institutions nationales des droits de l'Homme, ce 3ème dialogue arabo-ibéro-américain des INDH a pour objectif d’identifier les concepts et normaliser la terminologie incitant à la haine et l’intolérance, adopter une approche intégrée visant à lutter contre ce phénomène, approfondir la réflexion sur la liberté d’opinion et d’expression et interdire la promotion de la haine, de l’hostilité et de la violence. Cette rencontre s’assigne aussi comme objectif d’adopter un plan d’action visant l’élimination du discours de haire et d’extrémisme et à promouvoir la culture de la tolérance.

Le programme de cette rencontre comprend six séances plénières qui aborderont plusieurs axes dont les garanties de protection de la liberté de la presse et d’opinion et les engagements inhérents à la lutte contre le discours de la haire et d’intolérance, les formes contemporaines et les problématiques modernes relatives à l’incitation à la haine, les différentes approches pour lutter contre le discours de haine et la prévalence de l’approche sécuritaire dans la lutte contre le terrorisme, le rôle des médias et des institutions religieuses dans la promotion de la culture de tolérance et de lutte contre l’extrémisme, et enfin, le rôle des INDH dans la lutte contre ce fléau.

Les participants au dialogue examineront aussi le plan d’action de Rabat relatif à l'interdiction de l'incitation à la haine nationale, raciale et religieuse visant à prévenir toute incitation à la discrimination, à l'hostilité et à la violence, adopté en 2012 suite à des ateliers régionaux d’experts organisés par le Conseil des droits de l’Homme. Ce plan d’action vise, entre autres, à réaliser un meilleur équilibre entre le respect du droit à la liberté d’opinion et l’interdiction de l’incitation à la haine.

Outres les représentants des institutions nationales arabes, américaines, et ibériques, participent à ce congrès des représentants du Comité international de coordination des INDH (CIC), des réseaux régionaux des INDH, des centres et observatoires internationaux sur l’élimination des discriminations raciales et le blasphème, du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, du Rapporteur spécial sur les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et de l’intolérance, Rapporteur spécial sur la liberté d'expression et l’accès à l’Information, et le Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Haut de page