Vous êtes ici : AccueilActualitésGenève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, organisé par l’ONG UPR-Info

Bulletin d'information

Actualités

21-11-2022

Le CNDH organise la 2ème réunion de la Commission de réflexion sur la migration (...)

Lire la suite

05-11-2022

GANHRI : Lettre ouverte aux États parties à la CCNUCC et à l'Accord de Paris à l (...)

Lire la suite

22-09-2022

AVIS DE RECRUTEMENT PORTANT OCCUPATION DEUX POSTES BUDGÉTAIRES BASÉS AU SIÈGE

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Genève : le CNDH participe aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, organisé par l’ONG UPR-Info

Genève le 31 août 2022 – Dans la perspective du prochain Examen périodique universel (EPU) du Maroc, prévu le 8 novembre 2022 à Genève, le Conseil national des droits de l’Homme du Maroc (CNDH), représenté par M. Khalid Ramli, Directeur de la coopération et des relations internationales (DCRI), a pris part aux travaux de la 41ème pré-session de l’EPU, organisé par l’ONG UPR-Info du 29 au 31 août 2022 au Palais des nations à Genève.

Lors de la séance réservée au Maroc, M. Ramli a partagé avec les Etats membres les principaux avancés et défis liés à la mise en œuvre des précédentes recommandations de l’EPU, ainsi que les recommandations du CNDH relatives aux droits économiques, sociaux, civils et politiques qui pourront être adoptés par les Etats membres lors du 4ème cycle de l'EPU du Maroc.

A rappeler que le CNDH a soumis un rapport parallèle à l’EPU dans lequel il a présenté une évaluation préliminaire de la mise en œuvre des recommandations antérieures. Ce rapport contient 26 recommandations au gouvernement marocain, relatives à la pratique conventionnelle, au cadre législatif, au cadre institutionnel et aux politiques publiques.

Il est important de noter que les pré-sessions de l’EPU constituent une plateforme internationale pour les institutions nationales des droits de l’Homme et les organisations de la société civile (OSC), permettant ainsi d’informer les représentants des États membres de l’ONU de la situation des droits de l’Homme dans le pays en question, ce qui contribue à rendre les recommandations émises par les missions permanentes plus précises.

Dans le même cadre, le CNDH, en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population au Maroc (FNUAP), a appuyé la participation de l’Union associative de la jeunesse marocaine pour la protection des droits de l’Homme à la 41ème pré-session de l’EPU. L’Union a ainsi partagé avec les Etats membres ses recommandations dans le cadre de l’EPU pour une meilleure promotion et protection des droits de l’Homme au Maroc.

Il convient de rappeler que suite à des formations organisées par le CNDH et l’UNFPA sur l’EPU, des jeunes marocains défenseurs des droits de l’Homme et représentants des 12 régions du Royaume du Maroc se sont organisés dans le cadre d’un réseau nommé « Union associative de la jeunesse marocaine pour la protection des droits de l’Homme » et ont soumis au nom de ce réseau, un rapport parallèle dans le cadre du prochain examen du Maroc.

Haut de page