Vous êtes ici : AccueilActualités Forum sur les jeunes et les enfants dans l’agenda de développement post 2015 : pour un renforcement des mécanismes de responsabilisation des acteurs

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-12-2019

Appel à candidature interne

Lire la suite

27-11-2019

Arménie : Le CNDH participe à la commémoration du quinzième anniversaire de l (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Forum sur les jeunes et les enfants dans l’agenda de développement post 2015 : pour un renforcement des mécanismes de responsabilisation des acteurs

Le FMDH a été une opportunité pour l’observatoire national des droits de l’enfant (ONDE) d’organiser, dans le sillage de la célébration par la communauté internationale du 25ème anniversaire de la Convention des droits de l’enfant, un forum thématique sur le thème ‘Jeunes et enfants dans l’agenda de développement post 2015’.

La rencontre organisée le samedi 29 novembre 2014, a connu la participation d’éminentes personnalités et responsables des Nations unies qui ont appelé à renforcer les mécanismes de responsabilisation des acteurs afin de mettre en place non seulement le cadre juridique nécessaire mais également les indicateurs de suivi et d’évaluation de la jouissance des enfants de leurs droits.

Intervenant à cette occasion, M. Jean-Benoît  Manhes, représentant adjoint de l’UNICEF-Maroc, a appelé à la nécessité de l’élaboration des réponses intégrées pour répondre aux objectifs du millénaire pour le développement relatifs aux droits de l’enfant. Il s’agit de l’implication de différents acteurs gouvernementaux dans la mise en œuvre d’indicateurs, d’où la nécessité d’une coordination et d’une responsabilisation de ces acteurs.

M. Juan Chebly , coordonnateur du ‘monde que nous voulons 2015’ (plateforme de consultation en ligne sur les besoins en développement) , a souligné l'importance de l'inclusion sociale et la participation à la construction d'un programme de développement durable avec les droits de l’Homme comme noyau dur .

De son côté, M.Hatem Kotrane, membre du Comité des Nations unies des droits de l’enfant, a à cette occasion mis en relief l’évolution des droits de l’enfant depuis l’adoption de la convention des droits de l’enfant le 20 novembre 1989 en rappelant les étapes majeurs de ce processus  notamment l’adoption des trois protocoles facultatifs relatifs à cette convention.

Pour sa part, Mme Suzane Alzner, responsable des organisations non gouvernementales au sein des Nations Unies a rappelé la responsabilité des organisations non gouvernementales et la société civile dans la mise en œuvre des objectifs du millénaire du développement.

Un autre acteur phare de cette activité, M. Said Aouita, champion olympique, qui a évoqué l’importance du sport dans l’éducation des enfants, la prévention de la délinquance et l’inculcation des valeurs de justice, d’équité et de travail. L’athlète a lancé au lendemain de la conférence un semi-marathon pour les droits de l’enfant organisé par l’ONDE.

Il convient de rappeler que cette conférence a été précédée par la tenue de l’Assemblée générale des jeunes MUN Maroc. Mun Maroc est un modèle d’Assemblée générale des Nations unies  animé par des jeunes provenant des différents pays du monde (220 participants) afin de soulever les questions relatives aux droits des jeunes et des enfants et formuler les recommandations y relatives.

 

Haut de page