Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésEn marge de la 64ème Session ordinaire de la CADHP : Le RINADH organise une rencontre sur « le suivi et l’examen régional du Pacte mondial pour la migration »

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

  • Réduire
  • Agrandir

En marge de la 64ème Session ordinaire de la CADHP : Le RINADH organise une rencontre sur « le suivi et l’examen régional du Pacte mondial pour la migration »

Le groupe de travail du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH) sur la migration, présidé par le Conseil national des droits de l’Homme du Maroc (depuis décembre 2018) et composé des institutions nationales du Kenya, du Zimbabwe, de la République démocratique du Congo et du Niger, en coopération avec le Conseil national des droits de l’Homme d’Egypte, organisent un évènement sur le « suivi et l’examen régional du Pacte mondial pour la migration » en marge de la 64ème session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples  (CADHP), et ce le 23 avril 2019, à Sharm El Sheikh en Egypte.

Cette rencontre a pour objectif de définir les modalités de coopération multipartite pour la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (PMM), et son appropriation au niveau du continent. Il s’agit également de renforcer l’interaction des institutions nationales des droits de l’Homme (INDH) avec le système africain des droits de l'Homme sur la mise en œuvre du PMM. 

Les travaux de cette rencontre seront ouverts par Mme Amina Bouayach, présidente du Conseil national des droits de l’Homme, M. Mohamed Fayek, président du Conseil national des droits de l’Homme d’Egypte et Mme Soyata Maiga, présidente de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples.

Cet évènement sera marqué aussi par la participation de Mme Maya Sahli, Rapporteure spéciale sur les réfugiés, demandeurs d’asile, migrants et personnes déplacées de la CADHP, des représentants des INDH africaines, de l’Organisation internationale pour les migrations, des experts de l’Union africaine ainsi que du Centre africain pour la démocratie et les études des droits de l’Homme.

Les travaux de cette rencontre qui sera marquée par la participation de M. Mohamed Amarti, président de la Commission régionale des droits de l’Homme Oujda-Figuig, porteront sur deux grands axes : « La mise en œuvre du Pacte mondial sur les migrations entre engagement mondial et opérationnalisation au niveau régional » et « le rôle des INDH et des ONG  dans la coopération sur la mise en œuvre et le suivi au niveau régional du PMM », outre la session consacrée à la discussion du document final.

Il convient de rappeler que le PPM encourage les plateformes, les organisations et les mécanismes régionaux et sous régionaux à examiner l’application du Pacte mondial dans leur région respective, notamment en guise de préparation du premier examen régional en 2020. A cet égard, la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples en sa qualité de mécanisme africain de protection et de promotion des droits de l’Homme ainsi que les INDH à titre individuel et par le biais du Réseau des institutions nationales africaines des droits de l’Homme (RINADH), sont appelés contribuer à ce processus.

Par ailleurs et à l’occasion de l’ouverture des travaux de la 64ème Session ordinaire de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples, Mme Amina Bouayach prendra la parole au nom du RINADH. De même qu’elle tiendra une série de rencontres avec des experts africains en matière des droits de l’Homme, notamment avec Mme Maiga Soyata, présidente de la CADHP et Mme Maya Fadel Sahli, Rapporteure spéciale sur les Réfugiés, demandeurs d'asile, migrants et personnes déplacées auprès de la Commission africaine. Mme Bouayach rencontrera aussi le président de la Commission nationale des droits de l'homme de Mauritanie et M. Alaa Shalaby, président de l'organisation arabe des droits de l'Homme.

Par ailleurs, le CNDH participera au Forum des ONG qui se tiendra du 20 au 22 avril 2019, à Sharm El Sheikh qui a pour thème « la situation des migrants et des réfugiés en Afrique ». A cette occasion, M. Mohamed Amarti présentera l'expérience marocaine en matière de politiques migratoires et de protection des droits des migrants.

Il convient de souligner qu’en tant que partenaire du Centre africain pour la démocratie et les études des droits de l’Homme, le CNDH a effectué une prés-mission à Sharm El-Sheikh en vue de préparer les différentes rencontres prévues en marge de la 64ème session de la CADHP. Les rencontres tenues avec les autorités et les partenaires égyptiens avaient pour objectif en vue de garantir la réussite de ces rencontres.

Haut de page