Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniquésCérémonie d’annonce de la composition du comité scientifique l’Institut national de formation aux droits de l’Homme-Driss Benzekri

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

04-12-2019

Appel à candidature interne

Lire la suite

27-11-2019

Arménie : Le CNDH participe à la commémoration du quinzième anniversaire de l (...)

Lire la suite

04-11-2019

Assemblée générale du RINADH : Le CNDH réélu membre du Comité directeur au (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

Cérémonie d’annonce de la composition du comité scientifique l’Institut national de formation aux droits de l’Homme-Driss Benzekri

Dans le cadre de la réorganisation de l’Institut national de formation aux droits de l’Homme (INFDH)-Driss Benzekri, le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organise la cérémonie d’annonce de la composition de son comité scientifique, et ce, le 15 mai 2019 à l'amphithéâtre Charif Al Idrissi à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat à partir de 21h.

L’objectif de la réorganisation de l’INFDH est de faire de cet institut un centre de référence en matière des droits de l’Homme, de renforcement des capacités, mais aussi un espace de débat autour des problématiques des droits de l’Homme, ainsi qu’un centre de recherche, de publication et de diffusion, en faisant notamment usage des nouvelles technologies de l’information. Il aura notamment pour missions de compiler tout un package de connaissances et de savoir en matière des droits de l’Homme.

Constitué de membres éminents, nationaux et internationaux, œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, ce comité veillera à la définition des orientations scientifiques de l'Institut notamment dans les domaines du renforcement des capacités, et participera à la validation des programmes de formation de l’Institut.

La cérémonie d’annonce de la composition du comité scientifique de l’INFDH se déroulera en présence de la présidente du CNDH, Mme Amina Bouayach, des membres du comité scientifique de l’INFDH, des présidents universités, des doyens des facultés, des parlementaires, ainsi que des représentants des secteurs gouvernementaux et de la société civile.

Haut de page