Vous êtes ici : AccueilActivitésCommuniqués24ème édition du SIEL : Le CNDH célèbre le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

PUBLICATIONS À LA UNE

Bulletin d'information

Actualités

26-04-2018

Le CNDH et la Gendarmerie Royale organisent une session de formation sur le (...)

Lire la suite

02-04-2018

Driss El Yazami participe à la cérémonie de lancement de la Web TV ‘Oxygène pour (...)

Lire la suite

20-02-2018

Faire vivre l’article 26 de la DUDH : Le droit à l’éducation et le respect de la (...)

Lire la suite
Lire toutes les actualités
  • Réduire
  • Agrandir

24ème édition du SIEL : Le CNDH célèbre le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) participe pour la septième fois au Salon international de l’édition et du livre (SIEL) qui se tient à Casablanca du 8 au 18 février 2018 et consacre son stand lors de cette 24ème édition du Salon à la célébration du 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme (DUDH).

Lancée lors de la journée des droits de l’Homme le 10 décembre 2017, la célébration de ce texte fondateur du droit international des droits de l’Homme est organisée partout dans le monde durant toute l’année 2018. Des milliers de manifestations de toutes sortes sont ainsi prévues par les gouvernements, les ONG, les agences et mécanismes des Nations unies, etc.

S’inscrivant dans cette dynamique, le CNDH a décidé de consacrer toutes les activités de son stand à cet anniversaire.

Placée sur le thème « Ensemble pour les droits de l’Homme », la participation du CNDH a pour objectif de promouvoir les valeurs universelles d’égalité, de justice, de dignité humaine et de lutte contre les discriminations prônées par la DUDH. Les principes qui y sont inscrits sont tout aussi pertinents aujourd’hui qu’ils l’étaient lors de leur adoption en 1948, d’où la nécessité et la responsabilité commune de les défendre et de les promouvoir.

C’est aussi l’occasion d’explorer de nouveaux droits, non prévus explicitement par la DUDH, mais qui s’imposent aujourd’hui à la communauté internationale en tant que droits nouveaux à consacrer tels les droits des personnes âgées, le droit à l’eau, et de faire face à des défis inédits posés par les nouvelles technologies, la bioéthique, les entreprises et les  droits de l’Homme, etc.

La programmation du stand s’articule autour de cinq fils rouges intitulés respectivement Ma déclaration ; Les nouveaux territoires des droits de l’Homme ; Hommage ; Un article, une région et Le livre du jour.

La première rubrique (Ma déclaration) permettra à une personnalité (Mmes Amina Lemrini El Ouahabi, Souhayr Belhassen, Fatim Layachi, Bochra Bel Haj Hmida, Nadia Salah, et MM. Ali Benmakhlouf Abdelkader Chaoui, Mohamed-Sghir Janjar, Mustapha Ramid, Michel Forst) de commenter librement un article de la DUDH de son choix ou de faire sa propre lecture de l’ensemble de la Déclaration.

La rubrique Les nouveaux territoires des droits de l’Homme permettra un échange autour des thématiques émergentes des droits de l’Homme, avec notamment la participation des ministres Mmes Charafat Afailal (sur le droit à l’eau) et Nezha El Ouafi sur l’environnement. D’autres thèmes sont aussi prévus comme la santé sexuelle et reproductive, le sport, les libertés individuelles, la culture, etc.

En reconnaissance de l’action de personnalités ayant contribué à la promotion des droits de l’Homme au Maroc ou dans le monde, des hommages seront rendus à Mohamed Chafik, ancien Recteur de l’IRCAM, Najat Mjid, Hany Megally, Mahjoub El Haiba, Albert Sasson, L’Boulvard, etc.

La rubrique Le livre du jour  permettra de présenter, en présence de leurs auteurs, des ouvrages récemment publiés dont notamment L'idée de Constitution au Maroc :  documents et textes de Mohamed Nabil Mouline, Les fourmis prédatrices, ou l’itinéraire d'un expulsé d'Algérie de Fatiha Saïdi et Mohamed Moulay, Dames de fraises, doigts de fée, les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne de Chadia Arab, La parole et l’action de Henri Leclerc, Sexualité et célibat au Maroc, pratiques et verbalisation de Sanaa El Aji, et Un jihad de l'amour de Mohamed El Bachiri, etc.

Les 13 Commissions régionales des droits de l’Homme (CRDH) participeront avec leurs partenaires de la société civile de leurs régions respectives à animer un débat de la rubrique Un article, une région.  Chaque CRDH illustrera un des articles de la DUDH par des témoignages vivants sur des actions concrètes en lien avec l’article choisi.

Enfin, trois tables-rondes, dont deux à l’heure du petit-déjeuner, auront lieu. Seront ainsi évoqués à titre d’exemples les thèmes de la justice pénale internationale, du système africain des droits de l’Homme (avec notamment Mme Fatou Bensouda, procureure de la Cour pénale internationale, M.  Hatem Essaiem, Commissaire à la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples et M. Mabassa Fall, membre du Comité de pilotage du Forum des ONG auprès de cette Commission). La troisième table ronde sera consacrée au Centre des études sahariennes.

Occupant une superficie de 340 m², le stand du CNDH accueillera plus de 50 activités et près de 200 intervenants en provenance du Maroc, de Tunisie, du Sénégal, du Mali, de Belgique, d’Egypte, des Etats-Unis, de France, de Suisse, et du Nigéria.

Haut de page